[PODCAST] N°9 Nicola Delon : «La matière est trop précieuse pour remplir des bennes »

Hors Concours, les architectes se racontent - Episode 9

Révélé à l’occasion de l’exposition Matière grise, présentée en 2014 au Pavillon de l’Arsenal à Paris, Encore heureux est à l’origine d’un véritable tournant dans la façon d’envisager la construction et notamment dans la prise de conscience du poids environnemental de celle-ci.

Reconnu pour des projets d’architecture manifestes comme le Pavillon Circulaire, intégralement conçu en matériaux de réemploi, le collectif s’est aussi fait remarqué pour des opérations plus conséquentes, à l’image de la réhabilitation de la Halle Colombelles, en périphérie de Caen ou encore à la biennale de Venise. En tant que commissaires du Pavillon français, les architectes y ont présenté en 2018 l’exposition Lieux infinis, une occasion de partager leur réflexion sur les tiers-lieux et leur engagement en faveur d’une architecture du potentiel.

Un parcours ponctué de succès mais aussi de quelques désillusions que nous raconte Nicola Delon, co-fondateur du collectif en 2001 avec Julien Chopin. Une aventure également marquée par des prises de conscience, à partir desquelles l’architecte a inventé sa propre vision des choses et sa propre définition du métier d’architecte, qu’il partage aujourd’hui avec nous.

Hors concours est présenté par EQUITONE, en partenariat avec le magazine web tema.archi et animé par David Abittan.

En écoute sur :

Crédit photo : Elodie Daguin