Place de choix pour EQUITONE dans le projet nature du Terhills Resort

En collaboration avec Center Parcs, la Limburgse Reconversie Maatschappij (LRM ou Société de reconversion du Limbourg) visait la construction d'un parc de vacances de luxe sur l'ancien site minier de la vallée de la Meuse. L'endroit avait, selon la LRM, un énorme potentiel pour devenir une véritable attraction touristique. Le projet a réservé une place de choix aux panneaux EQUITONE [tectiva]. Bart Moors, Project Manager chez Tractebel, explique comment est né le Terhills Resort et comment les termes circularité et modularité y ont été intégrés.

Le passé minier de Terhills

Le nom « Terhills » renvoie au passé minier du site. La forme du paysage est en effet le résultat de longues années d'extraction dans la mine. Outre les terrils caractéristiques, les plans d'eau représentent un rappel lointain des extractions de gravier qui y ont eu lieu autrefois. Avec ce projet, la LRM et Center Parcs voulaient s'adresser à un segment de marché différent des autres parcs du Limbourg, d'où l'idée de créer un resort de luxe.

Photo: Sourbron Fotografie

Luxueux resort Center Parcs

« Avec la LRM et Center Parcs, le cabinet d'architectes Zeelenberg a imaginé un resort avec une connexion spéciale avec l'eau. La LRM cherchait un partenaire multidisciplinaire pour l'exécution de l'ensemble du projet - infrastructures, aménagement des espaces verts, technique, stabilité, gestion de projet, architecture et intérieur compris - et a fait appel pour cela à Tractebel qui s'est occupé de l'ensemble et collaboré avec Luc Buelens, Seto et LST. Concrètement, la mission de Tractebel consistait à construire un resort avec l'ensemble des travaux d'infrastructures, les voies d'eau, 250 logements, un bâtiment facilitaire et un espace central de rencontre », explique Bart Moors de Tractebel.

Photo: Sourbron Fotografie

250 maisons préfabriquées

« Mes collègues Nicole Akkermans, Jeroen Van der Velden, Erik Craps et moi-même avons transformé le projet conceptuel de la LRM en un avant-projet, une demande d'environnement et des dossiers prêts pour adjudication. Le but était vraiment de déposer un produit de qualité. Nous voulions aussi que chaque maison jouisse d'un bel emplacement par rapport à la forêt et à l'eau. Tout devait en outre être réalisé sur un laps de temps relativement court, raison pour laquelle nous avons opté pour des éléments préfabriqués et une ossature bois. La préfabrication s'est très bien déroulée et nous a permis de commettre un minimum d'erreurs. Grâce aux villas témoins construites dans le cadre d'une première phase, nous avons ainsi pu détecter quelques points à améliorer et procéder à temps aux petits ajustements avant de faire fabriquer les 250 logements. Le défi dans ce projet résidait vraiment dans le nombre de logements. Si vous commettez une erreur dans une maison, vous avez la même erreur 250 fois et vous pouvez aussi multiplier le coût par 250. Au final, tout s'est bien passé, mais cela nous a quand même valu pas mal de maux de tête », ajoute Bart Moors.

Photo:Sourbron Fotografie

Différents types de maisons

Les visiteurs peuvent rouler jusqu'à la porte d'entrée avec leur voiture pour décharger leurs bagages. Ils sont ensuite invités à stationner leur voiture sur un des parkings périphériques. Pendant leur séjour, ils se déplacent à pied, à vélo ou en bateau électrique dans le parc. Tout le monde peut ainsi profiter au maximum de la nature et de l'eau. « La LRM nous a donné pour mission de distinguer les maisons en termes de nombre d'hôtes, de niveau de luxe et d'accès à l'eau. Il existe ainsi cinq typologies de base en termes de nombre de personnes par maison, de 2 à 12. La majorité des cottages sont parfaitement équipés, avec climatisation et une salle de bains par chambre, mais il y a aussi plusieurs logements VIP avec sauna, télé dans la chambre, etc. Toutes les maisons ont un ponton qui les conduit directement à l'eau, chaque maison ayant en outre un emplacement unique. Enfin, plusieurs logements sont également équipés pour accueillir des moins valides », ajoute le Project Manager de Tractebel.

Photo: Sourbron Fotografie

Incontournable durabilité

Tout a été pensé en fonction du public. L'objectif était de créer un projet vert et chaleureux, avec également un rôle important pour l'aspect écologique. Toutes les maisons sont ainsi totalement exemptes de combustibles fossiles. L'alimentation en électricité du resort est assurée à 100 % par des énergies renouvelables, dont 30 % sur place grâce à deux parcs de panneaux photovoltaïques. Pour l'alimentation en énergie des cottages, Tractebel a misé exclusivement sur l'électricité pour éviter toute émission locale. Tous les moyens de transport sur le parc sont électriques (véhicules de service, bateaux, voiturettes de golf, navette, ...) et le poêle est aussi à alimentation électrique. L'eau de pluie est infiltrée sur place à 100 % au moyen des canaux et des plans d'eau et le chauffage de la piscine centrale est assuré par une installation de cogénération. Le choix des matériaux a également été effectué en fonction de ce projet particulier, sans pour autant renoncer à la qualité et au luxe. Bart Moors : « Nous devions tenir compte de plusieurs éléments importants pour les matériaux de façade. Dans un environnement naturel comme celui-ci, il est important de penser à l'influence du soleil et de l'eau. Avec l'ombre créée par les arbres, les façades ne sont pas toutes éclairées uniformément, ce qui peut à terme faire apparaître de nombreuses nuances de couleur. Compte tenu de ces éléments, notre choix s'est très vite porté sur EQUITONE et ses panneaux de façade [tectiva], parmi les meilleurs du marché en termes de rapport qualité-prix. En raison des intempéries, nous avons opté pour une variante gris clair. Grâce à leur aspect naturel, les panneaux se fondent parfaitement dans l'environnement. La combinaison avec le thermowood crée vraiment un bel ensemble. J'avais déjà souvent eu l'occasion de travailler avec EQUITONE, mais jamais à une telle échelle et pour ce genre d'application. Je peux dire sans aucune hésitation qu'ETEX propose d'excellents produits, à la fois fiables, incombustibles, performants et à un prix raisonnable. Les panneaux EQUITONE [tectiva] correspondaient parfaitement au résultat que nous voulions en termes de couleur et de texture. »

Photo: Sourbron Fotografie

Démonter et réutiliser

L'aspect modulaire et circulaire de la façade était très important. Tant les panneaux EQUITONE que le thermowood sont faciles à entretenir et à remplacer. « L'aspect circulaire réside dans la séparation des lots. Nous avons séparé sciemment les appels d'offres FF&E (furniture, fixtures & equipment), finitions et ossature bois pour avoir différentes strates au niveau de l'adjudication et de l'exécution et permettre ainsi divers changements à l'avenir. L'ensemble reste par ailleurs démontable. La façade peut selon nous rester en bon état au moins 50 ans, mais je suppose que pas mal de choses auront changé d'ici là. En fixant les panneaux avec des vis plutôt que de la colle, nous pourrons les démonter plus facilement et les réutiliser pour un deuxième voire un troisième projet », conclut Bart Moors de Tractebel.

Photo: Sourbron Fotografie