Rénovation modulaire du musée d'art de Hong Kong

Les panneaux modulaires en fibres-ciment EQUITONE [tectiva] animent de leurs ondulations la façade du Hong Kong Museum of Art rénové

Architecte : Vivien Fung EQUITONE a redynamisé le Hong Kong Museum of Art avec une nouvelle façade en panneaux de fibres-ciment EQUITONE [tectiva]. La façade fait partie intégrante d'une campagne de rénovation de quatre ans pour les services architecturaux de Hong Kong. Ce projet d'envergure entend agrandir de 40 % la surface d'exposition du musée. Les quelque 10 000 mètres carrés ajoutés accueilleront cinq nouvelles galeries.

Utilisant la gamme EQUITONE [tectiva] teintée dans la masse, la nouvelle façade incorpore des panneaux de fibres-ciment gris. Ce bardage crée un design contemporain tridimensionnel à partir de modules préfabriqués. Les panneaux EQUITONE sont assemblés à différents angles, posés à la verticale, en oblique ou parallèlement à la structure de béton qui les porte. La façade semble de ce fait onduler. Elle procure une impression de perspective et forme une texture tangible qui fait écho à la fois aux motifs de maçonnerie chinoise et aux vagues du port de Victoria, que le musée surplombe.

Une façade 3D et une réduction du gaspillage maximum

Bobby O'Neill, directeur technique mondial d'EQUITONE chargé de superviser le chantier conformément aux plans de l'architecte, précise que chaque module 3D a été conçu et pensé pour être découpé dans un seul panneau, ce qui permet de réduire au maximum le gaspillage de chutes. Chaque module est constitué de cinq pièces distinctes taillées en biseau de sorte qu'une fois assemblées, elles forment un module tridimensionnel. Un cadre en aluminium a été fabriqué pour soutenir le module, ce qui a permis d'en accélérer l'assemblage. Ce cadre a aussi servi à sécuriser les panneaux pendant le transport et la pose. Les modules préfabriqués ont ensuite été fixés à la structure porteuse en béton armé et décalés les uns par rapport aux autres. Chaque module crée des joints ombrés qui attirent le regard par leurs formes géométriques nettes.

Un support technique de classe mondiale

EQUITONE a travaillé en étroite collaboration avec les architectes et les entrepreneurs. Elle a apporté ses connaissances techniques en vue de donner corps à cette vision à la fois forte et originale du musée.

Les modules ont été fabriqués hors site et livrés au musée, ce qui a permis de réduire les délais de montage du bardage dans un quartier très animé et très fréquenté. Dans l'optique de faciliter l'entretien, les panneaux EQUITONE [tectiva] peuvent être démontés individuellement pour faciliter les éventuels travaux futurs. La résistance au feu du musée est conforme à la norme Euroclass A2-s1, d0 (c'est-à-dire que les panneaux en fibres-ciment sont tous classés ininflammables ou difficilement inflammables. Ils ne dégagent pas ou peu de fumée et pas de gouttelettes ou de particules en feu).

L'extension et la rénovation de la façade font partie d'un plan directeur plus large visant à désenclaver les abords du musée. Inaugurée en 2014 en prélude aux rénovations du musée, l'Art Square à Salisbury Garden ouvre pour la première fois la voie à la présence de grandes installations sur l'esplanade. Les arbres et les bacs à fleurs ont été réagencés pour faciliter l'installation de sculptures de plein air. L'intégration de façades vitrées encadrées estompe encore davantage la frontière entre les espaces d'exposition intérieurs et extérieurs.

Janie Mullaney, responsable nationale des ventes chez EQUITONE, a déclaré : « EQUITONE a collaboré intensément avec le Hong Kong Museum of Art et l'architecte Vivien Fung en vue de mener à bien une transformation vraiment intéressante. Le réagencement de la façade par EQUITONE vise à créer une nouvelle expérience pour les visiteurs, présents et futurs. L'espace se dilate et se comprime grâce au jeu d'ombre et de lumière qui anime toute la façade. »

Bobby O'Neill a ajouté : « En travaillant en étroite collaboration avec l'équipe de conception interne, nous avons pris la mesure de nos capacités techniques à fournir des solutions exclusives en création de façades. Le mariage de la robustesse et de la légèreté de ce bardage modulaire s'est révélé idéal pour prolonger la vie du bâtiment tout en lui donnant un tout nouveau visage et en conservant sa structure d'origine. Le Hong Kong Museum of Art

est un exemple contemporain de l'essor de la construction modulaire. La volonté de réaménager, de repenser et de rénover les bâtiments existants est en marche. Forte de sa grande expérience et de sa maîtrise technique, EQUITONE est à même de relever ce défi. »

📷Daniel Wong